Quand les marques se plient aux mesures sanitaires !

Source image : Burger King (retrouvez le post ici)

Jamais nous n’aurions pensé que la pandémie que nous vivons pourrait toucher également les marques… en négatif comme en positif …

En négatif, c’est le cas déjà célèbre et malheureux de la marque de bière mexicaine Corona : Du fait de sa forte proximité avec le nom de la maladie, la marque Corona a connu une chute de popularité sévère (et des ventes) aux États-Unis suite à l’installation d’une certaine psychose parmi les consommateurs (Cf. sondage de 5W Public Relations du 27 février 2020*).

En positif, c’est le cas de différents titulaires de marque qui contribuent à « l’effort de guerre », grâce à la transformation temporaire de leurs marques iconiques, par :

  • La sensibilisation à un autre mode de salutation : c’est le cas de la société Mercado Libre qui a transformé temporairement son logo, utilisé et enregistré à titre de marque depuis plus de 20 ans, représentant une poignée de mains  par un jeux de coudes  bien plus respectueux des mesures barrières ;
  • La sensibilisation du public au confinement  : La célèbre marque de fast-food BURGER KING met en avant le « Rester chez soi » STAY HOME en lieu et place de son slogan « HOME OF THE WHOPPER »

(post original), tout comme le groupe Salins qui stylise sa baleine avec ce même type de message  (post original), tandis qu’Ikea Israël a mijoté un nouveau mode d’emploi du confinement à sa sauce :  (post original) ;

  • La  sensibilisation du public à la distanciation sociale : Certains constructeurs automobiles véhiculent ce message par le jeu d’animation de leurs logos habituels. Ainsi Audi délace ses célèbres anneaux  (post original) tandis que Citroën espace ses non moins célèbres chevrons        (post original) pour souligner l’effort de distance à mettre en œuvre.

Ces détournements de leurs propres marques par leurs titulaires montrent à quel point elles peuvent venir en soutien de l’image de leurs entreprises, tenir un rôle auprès du public et finalement soutenir l’effort mondial de solidarité.

—-

* : Sondage « Survey on Coronavirus & Corona beers » de 5W Public Relations : sur 737 consommateurs américains de bières, 38 % de consommateurs de bières indiquent qu’ils n’achèteront pas de bière Corona ; 14 % de consommateurs de bières Corona n’en commanderont pas en public ; 16 % de consommateurs de bières indiquent ne pas savoir si la Corona était liée ou non au coronavirus.